TROUVER UNE AGENCE CONSEIL
NOUS CONTACTER
MON COMPTE
 
 
Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police

L'UCF-CIBTP lance une nouvelle carte d'identification professionnelle

Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police
L'UCF-CIBTP lance une nouvelle carte d'identification professionnelle

Une nouvelle carte d'identification professionnelle est mise en place pour tous les salariés effectuant des travaux de BTP. Obligatoire et sécurisée, elle contribue à la lutte contre le travail illégal et la concurrence sociale déloyale. 

 

carte-btp-big

 

La carte d’identification professionnelle du BTP est un service géré par 
l'Union des caisses de France Congés Intempéries BTP 
en application du décret n°2016-175 du 22 février 2016.

 

La Carte BTP, c'est quoi au juste ?

 

Elle ressemble à une pièce d'identité officielle. On y trouve : la photo du salarié, un QR code qui permet au contrôleur d'accéder à des informations sur le salarié et son employeur, et plusieurs dispositifs qui la rendent personnelle et sécurisée. Elle est faite pour toutes les personnes que l'on trouve sur un chantier, y compris les intérimaires, les travailleurs détachés et les intérimaires détachés. 

 

Comment obtenir la carte d'identification professionnnelle BTP ?

 

PRO BTP ne délivre pas cette carte. L'entreprise doit en faire la demande exclusivement sur le site cartebtp.fr. La démarche est simple, rapide et sécurisée. Les cartes sont ensuite envoyées directement dans l'entreprise, sous quelques jours.

 

L'entrée en vigueur est immédiate pour les travailleurs détachés d'entreprises établies hors de France et progressive pour les salariés et intérimaires d'entreprises établies en France. 

 

>>> Retrouvez le calendrier de déploiement de la carte BTP sur le site cartebtp.fr

 

Et en cas de contrôle ?

 

Lors d'un contrôle par les services de l'État français, les salariés devront impérativement présenter leur carte. Le contrôleur pourra vérifier que tout est en règle en scannant le QR code présent sur la carte. En cas d'irrégularité, les entreprises devront payer 2 000 euros par salarié et par infraction, et 4 000 euros en cas de récidive. 

 

 

Pour de plus amples renseignements, une seule adresse : 

cartebtp.fr

Publié le 23 mars 2017