Étape 1

Posez-vous les bonnes questions lors de la création de votre entreprise

 

Vous êtes maçon, peintre, charpentier, couvreur ou encore terrassier ou plâtrier  ?
Vous envisagez de créer votre entreprise  ? Avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions.

 

Quelles sont les qualifications nécessaires
pour CRÉER son entreprise BTP  ?

Toutes les activités du BTP sont réglementées. Pour lancer votre activité dans le domaine du bâtiment (plomberie, maçonnerie, installation électrique…), il faut disposer des compétences et du savoir-faire nécessaires. En fonction de vos connaissances professionnelles, plusieurs situations s'offrent à vous :


Je suis diplômé

Vous devez être titulaire d’une qualification professionnelle dans le métier que vous souhaitez exercer : CAP, BEP, diplôme de niveau supérieur ou équivalent.
 

 


Je n’ai pas de diplôme

Vous êtes autorisé à créer une entreprise de bâtiment sans diplôme, si vous justifiez de 3 ans d’expérience dans l’activité que vous souhaitez exercer.
 

 

 

Des formations à la création d’entreprise
sont-elles possibles ?


Depuis le 1er janvier 2017, il est possible de se former à la création d’entreprise dans le cadre du Compte personnel de formation (CPF). Vous y apprenez, par exemple, à réaliser un business plan, à rechercher des financements ou acquérir des bases de gestion. Ces sessions sont accessibles aux salariés comme aux demandeurs d’emploi.

Renseignez-vous sur www.moncompteactivite.gouv.fr.

Sachez que les Chambres de métiers et d’artisanat vous conseillent pour la création de votre entreprise. Elles vous mettent en relation avec des partenaires (experts-comptables, banquiers, organismes sociaux…) pour affiner et consolider votre projet.

Dès que vous serez prêt à vous lancer, vous devrez suivre le stage de préparation à l’installation (SPI). Cette formation obligatoire dure cinq jours. Elle aborde tous les aspects de la création ou reprise d’une entreprise artisanale : exigences réglementaires et juridiques, implications économiques et financières, obligations fiscales, sociales et comptables. À la fin du stage, une attestation est délivrée. Elle permet l’immatriculation au Répertoire des Métiers. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.artisanat.fr.

 

En tant que salarié, ai-je droit à un congé
pour créer mon entreprise  ?


Vous souhaitez créer votre entreprise dans le bâtiment, tout en conservant votre emploi par sécurité ? Vous pouvez bénéficier des aides à la création d'entreprise et notamment au congé pour la création d’entreprise.

Un congé spécial ou un temps partiel peut être accordé pour créer ou reprendre une entreprise à tout salarié ayant 24 mois d’ancienneté (consécutifs ou non). La durée est d’un an maximum, renouvelable une fois. La demande doit être adressée à l’employeur au minimum deux mois avant le début du congé, par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre. Il peut toutefois différer votre congé ou le refuser si votre absence est préjudiciable à son activité.
 

Contacts utiles

www.afecreation.fr
Agence France Entrepreneur

www.capeb.fr
Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du Bâtiment

www.ffbatiment.fr
Fédération française du Bâtiment

www.fntp.fr
Fédération nationale des Travaux publics

www.scopbtp.org
Fédération nationale des sociétés coopératives du Bâtiment et des Travaux publics

www.experts-comptables.fr
Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables

www.service-public.fr/professionnels-entreprises
Service public

 

 

ÊTRE RAPPELÉ


Nos conseillers sont à votre disposition.
Ils vous informent sur vos obligations professionnelles, vos assurances et votre protection sociale. L'objectif est de favoriser votre réussite et la consolider dans la durée.

Découvrez les Étapes suivantes :