Retraite progressive et cumul emploi-retraite

Imprimer Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police

Avec la retraite progressive et le cumul emploi-retraite prolongez votre activité professionnelle même après votre départ en retraite.

La retraite progressive

 

Ce dispositif vous permet (sous conditions) de cumuler une activité salariée à temps partiel et une partie de vos pensions de retraite de base et complémentaires. Pendant cette période, vous continuez d’augmenter vos droits à la retraite (trimestres et points).

 

Pour bénéficier de la retraite progressive, vous devez :

  • Avoir au moins 60 ans.
  • Totaliser au moins 150 trimestres d’assurance.
  • Exercer une activité chez un seul employeur.
  • Le temps de travail doit être compris entre 40 % et 80 % de la durée légale ou conventionnelle du temps de travail de l’entreprise.
  • Bénéficier de la retraite de base (Sécurité sociale) au titre de la retraite progressive.

 

Comment est calculée la retraite progressive ?

Le calcul de la retraite progressive, au titre de la retraite complémentaire, tient compte du rapport entre la durée du travail à temps partiel et la durée du travail à temps plein dans l'entreprise.

Le montant brut annuel de la retraite progressive complémentaire est donc égal au :

Nombre de points X Pourcentage de la retraite* X Valeur du point en vigueur

 

Une minoration pourra s’appliquer si vous ne justifiez pas du nombre de trimestres requis pour bénéficier de la retraite de base à taux plein.

 

* Pourcentage de la retraite = durée légale ou conventionnelle du temps de travail de l’entreprise – temps de travail effectif dans l’entreprise

Le cumul emploi-retraite

Ce dispositif vous permet de cumuler les revenus d’une activité professionnelle – libérale ou salariée, en France ou à l’étranger – avec vos pensions de retraite. 

Dans le cadre du cumul emploi-retraite :

  • Vous n’augmentez pas vos points de retraite complémentaire.
  • Des cotisations (part salariée et part employeur) sont prélevées sur votre salaire.

 

Pour en bénéficier, vous devez :

 

Si vous ne remplissez pas ces conditions, le cumul emploi-retraite est possible à condition que la somme de vos revenus ne dépasse pas :

  • Un montant égal à 160 % du SMIC
  • Ou le dernier salaire normal d'activité revalorisé
  • Ou le salaire moyen de vos dix dernières années d'activité

  

Avant de reprendre une activité salariée, vous devez prévenir votre institution de retraite dès le mois suivant la date de reprise et lui transmettre les pièces justificatives. En retour, vous serez informé sur les conséquences de la reprise d’activité sur le versement de votre (vos) retraite(s) complémentaire(s).

Info +
Pour en savoir plus sur le régime de base
  • Rendez-vous sur le site de la CNAV (Sécurité sociale).
Réforme 2010 : utiliser son compte épargne temps
  • Vous pouvez utiliser les droits affectés à votre compte épargne temps pour cesser de manière progressive votre activité avec l’accord de votre employeur (même si l’accord initial ne le prévoit pas).