Contre la fraude pour le bien de tous

Imprimer Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police

Fausses déclarations, justificatifs erronés, usurpation d’identité… Les fraudeurs ne manquent pas d’imagination pour détourner des prestations. Mais PRO BTP veille pour que vous n’en payiez pas le prix.

lutte-contre-fraude-big.jpg

 

La fraude ! Un phénomène qui peut coûter cher aux organismes de protection sociale. Dans le seul secteur des assurances, le préjudice est estimé à 2,5 milliards d’euros (1) par an. Conséquences pour les adhérents : l’augmentation des cotisations.

 

Dans votre intérêt, PRO BTP s’est lancé dans la bataille pour maintenir des prestations de qualité au meilleur coût.

 

Le groupe dispose d’un outil informatique capable de détecter si  des demandes de prises en charge ou de remboursement santé sont suspicieuses. Le Service Enquêtes sur Fraudes (SEF) (2) peut alors intervenir et effectuer  un contrôle détaillé permettant  de lever la suspicion.   

 

Si vous êtes sollicité dans le cadre de ces contrôles, n’hésitez pas à nous répondre, afin de permettre à PRO BTP de continuer à verser les prestations justes au moindre coût.

 

CHIFFRES CLÉS

  • La fraude est estimée à  près de 5 % du total des remboursements effectués par PRO BTP.
  • En 2017, le SEF a permis d'éviter des fraudes à hauteur de 27 millions d’euros (M€).
  • Les fraudeurs encourent une peine de 5 années de prison et 375 000€ d'amende en cas d’escroquerie avérée (Code pénal, article 313-1).

 

(1) D’après les études de l’Agence pour la lutte contre la fraude à l’assurance (ALFA).

(2) Il est supervisé par la direction de PRO BTP chargée de la lutte contre la fraude,  les abus et les erreurs de prestations.

Mis à jour le 13 juillet 2018