Arrêt de travail : préserver la trésorerie

Imprimer Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police

Lorsqu'un salarié est en arrêt de travail, l'entreprise doit maintenir son salaire en complétant les indemnités de la Sécurité sociale.

Le paiement des arrêts de travail de plus de 90 jours est pris en charge par le contrat de prévoyance obligatoire.

Pour les arrêts de travail de moins de 90 jours, l'entreprise complète elle-même les indemnités journalières de la Sécurité sociale. En adhérant à la Garantie arrêts de travail, c'est PRO BTP qui assure ce complément.

Mis à jour le 16 avril 2018