Prime de pouvoir d’achat et intéressement : comment accompagner vos clients ?

Imprimer Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police

L'article 7 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020 reconduit la prime exceptionnelle dite « prime Macron ».

prime-macron.jpg

 

Pour rappel, la prime de pouvoir d'achat (PEPA) versée par l'employeur est exonérée d'impôt sur le revenu et de toute cotisation sociale ou contribution, dans la limite de 1000 € par bénéficiaire et dans les conditions suivantes :

  • la prime bénéficie aux salariés dont la rémunération est inférieure à 3 SMIC (sur les 12 mois précédant son versement)
  • elle est versée avant le 30 juin 2020
  • elle ne se substitue à aucun élément de rémunération
  • nouvelle condition 2020 : l'employeur doit mettre en place un accord d’intéressement avant le 30 juin 2020, ce levier permettant de mieux associer les salariés aux performances de l’entreprise, notamment en leur reversant des primes.

 

Si certaines PME et TPE de votre portefeuille clients considèrent que cette nouvelle condition est une contrainte administrative supplémentaire pour elles, vous pouvez les rassurer : le groupe PRO BTP leur propose des contrats clés en main, répondant à leurs attentes en matière d'optimisation fiscale, sociale et patrimoniale.

 

La mise en place de ces contrats clés en main simplifiera également votre gestion des plans d’épargne salariale de vos entreprises clientes du BTP. Rapide, simple, conforme, vous gagnerez en efficacité et en fiabilité.

 

En effet, les secteurs du Bâtiment et Travaux publics ont été parmi les premiers à conclure des accords de branches nationaux pour favoriser le développement de l’épargne salariale. Ils garantissent aux entreprises du BTP, une mise en place simplifiée et un cadre juridique fiable, toujours conforme à la réglementation. 

 

N’hésitez pas à contacter un conseil PRO BTP pour la mise en place.

 

Contacter un conseiller
 

04 92 13 52 10

Mis à jour le 19 décembre 2019