Deux nouvelles solutions pour compléter ses revenus à la retraite

Imprimer Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police

PRO BTP lance son nouveau Plan d’épargne retraite (PER). Il remplace les dispositifs existants et sera disponible à partir du mois d’octobre. Plus simple et plus avantageux, il se décline en deux versions : une individuelle pour tous, et une collective dans les entreprises.

Issu de la loi Pacte (1), le nouveau Plan d’épargne retraite de PRO BTP harmonise ses anciennes solutions et offre des avantages en plus. Dès le mois d’octobre, tout le monde pourra souscrire un PER individuel CONFIANCE, créé spécialement pour les particuliers, y compris pour les travailleurs non salariés. Les entreprises pourront, quant à elles, mettre en place une version collective dédiée à leurs salariés : le PER REGARD. Les chefs d’entreprise, les artisans et leurs conjoints collaborateurs peuvent également en bénéficier. Pour Alain Adicéom, directeur épargne du Groupe, ces nouvelles formules simplifient l’épargne retraite. « Jusqu’à présent, il y avait de nombreux contrats : le PERP, le PERCO, le Madelin… En les regroupant et en harmonisant leur fonctionnement, le PER facilite la constitution d’un capital pour la retraite, ainsi que sa visualisation. »

 


Lors d’une sortie en capital, les plus-values sont soumises au prélèvement
forfaitaire unique de 30 %, dont 17,2 % de prélèvements sociaux.

 

Un plan individuel pour tous

 

Et pour cause ! Avec le PER individuel CONFIANCE, toute personne peut valoriser ses économies et les récupérer au moment de son départ en retraite, sous forme de capital ou de rente. « Les versements sont placés sur des supports financiers dont l’objectif est de produire des intérêts, poursuit Alain Adicéom. C’est le même principe que l’assurance vie ou l’épargne salariale, et PRO BTP a une longue expérience dans ces domaines. » Chaque versement est déductible de l’impôt sur le revenu (2). De plus, le placement bénéficie de la gestion pilotée par PRO BTP. En fonction du profil de l’épargnant (prudent, équilibré ou dynamique), les experts procèdent à des arbitrages. Ils recherchent la meilleure performance sur les marchés financiers, tout en sécurisant progressivement l’épargne, en la plaçant sur un fonds à capital garanti. Au terme du placement, l’épargne est sécurisée. « L’autre avantage, c’est que les sommes ne sont pas complètement bloquées jusqu’à la retraite, ajoute le spécialiste. Il est possible de les récupérer dans plusieurs situations : achat de la résidence principale, fin des droits à l’assurance chômage... »

 

Un plan pour les salariés, les chefs d’entreprise et les artisans

 

Côté entreprise, même principe et même fonctionnement. Le PER REGARD remplace le PERCO BTP. « Ce plan est mis en place à l’initiative des entreprises, par négociation collective ou par ratification des salariés aux deux-tiers, explique Jean-François Dornier, responsable de l’épargne retraite collective et salariale du Groupe. C’est un placement à versements facultatifs. Toutes les personnes sont concernées, mais seules celles qui souhaitent en profiter l’utiliseront. » L’employeur peut effectuer des versements au profit du salarié, dans le cadre de l’épargne salariale. « Cet abondement de l’entreprise peut aller jusqu’à trois fois la participation de l’adhérent, avec une limite égale à 16 % du plafond annuel de la Sécurité sociale », ajoute Jean-François Dornier. Comme pour le PER individuel, le salarié peut déduire de ses revenus imposables les versements qu’il réalise. C’est un avantage qui n’existait pas avec le PERCO.

 

Et les deux spécialistes de conclure : « L’intérêt supplémentaire de ce PER, c’est que ses versions individuelle et collective sont transférables entre elles. L'adhérent peut transférer des sommes entre son contrat individuel et son contrat collectif, voire regrouper son épargne en un seul et même contrat. C’est souple et cela permet de pouvoir s’adapter en cas de changement de vie professionnelle. »

 

Deux nouvelles solutions d'épargne retraite plus simple

 

(1) Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises.

(2) Sous conditions.

Mis à jour le 27 août 2020