Chèque emploi service : du soutien pour les salariés aidants

Imprimer Diminuer la taille de la police Agrandir la taille de la police

Un dispositif bien connu permet aux entreprises de financer l’octroi de chèques emploi service universels à leurs salariés aidants : le CESU préfinancé. Avantages et fonctionnement.

Tous les salariés aidants vous le diront : rien n’est plus ardu que de parvenir à concilier sa vie professionnelle avec son quotidien de proche aidant. Au travail s’ajoute la prise en charge d’une personne dont il faut gérer un emploi du temps souvent lourd : prise de rendez-vous et accompagnement chez les médecins, démarches administratives, soins du quotidien…

Pour répondre au besoin de ces personnes (5 millions selon les estimations, soit un salarié sur cinq), les entreprises peuvent mettre en place un dispositif simple : le chèque emploi service universel (CESU) préfinancé. 

 

Un soulagement pour l’aidant

Son principe n’est pas très différent de celui du ticket restaurant. Dans le cas d’une entreprise, elle peut acquérir des chèques emploi service auprès d’un des cinq émetteurs habilités en France. Elle a la possibilité de les attribuer ensuite à ses salariés aidants. Ces chèques sont abondés par l’entreprise, totalement ou partiellement. Le salarié aidant peut décider librement de les utiliser pour bénéficier, chez lui ou au domicile de l’aidé, de prestations de ménage, de repassage, les petits travaux de jardinage, le petit bricolage, la préparation de repas, la livraison de courses, etc. Au final, l’intérêt du chèque emploi service préfinancé est clair pour le salarié aidant : il permet de mieux concilier sa vie privée et professionnelle, le soulage au quotidien et améliore son implication au travail. 

 

Des avantages pour l’entreprise

Pour l’entreprise, la mise en place de ce dispositif a depuis longtemps démontré ses effets : il aide à réduire l’absentéisme et à la fidéliser les salariés, tout en participant à accroître à la qualité de vie au travail. Il existe cependant une autre solution pour les salariés aidants qui aimeraient bénéficier d’une aide financière. Car si les entreprises ne sont pas forcément disposées à adhérer au dispositif du chèque préfinancé, elles peuvent malgré tout en faire bénéficier indirectement leurs salariés à travers les contrats qui les lient avec leur caisse de retraite, leur complémentaire santé, les organismes de prévoyance ou d’action sociale. Dans ce cas, ce sont ces organismes qui versent directement aux salariés aidants les aides financières. 

 

PRO BTP au rendez-vous des CESU

 

Depuis le 1er janvier 2021, PRO BTP propose aux salariés Aidants une aide versée sous forme de Chèque emploi service (CESU) préfinancé dans la limite de 400 €.

Cette aide est cumulable pour les adhérents à un contrat de prévoyance ET un contrat de santé de BTP-PRÉVOYANCE : maximum 800 €.

Pour en bénéficier, le salarié doit faire directement la demande auprès du service d’action sociale de la direction régionale dont il dépend.

Mis à jour le 20 avril 2021